37 - martinebelnoue MARTINE BELNOUE VICE-PRESIDENTE DU CONSEIL GENERAL D'INDRE ET LOIRE

Calendrier

« mars 2015
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

INFORMATIONS

Fil des billets

SALAH HAMOURI ENFIN LIBRE

salah1.jpg salah2.jpg Salah Hamouri est enfin libre ! (photos Mission Palestine)

 

Salah Hamouri sera libéré dimanche

Denise Hamouri, entourée par Marie-France Beaufils et Jean-Claude Lefort, devant le centre culturel où le nom de son fils a été inscrit en grandes lettres. La maman de Salah Hamouri (au centre) avec Marie France Beaufils, reçue en avril à Saint-Pierre. -

La dépêche est tombée mercredi en fin d'après-midi?: « Le Franco-Palestinien Salah Hamouri sera libéré dimanche par Israël dans le cadre de l'accord relatif à la libération du soldat israélien Gilad Shalit. » Cette annonce faite par une source officielle israélienne a eu une résonance toute particulière à Saint-Pierre-des-Corps, ville jumelée avec Hebron. « C'est une bonne nouvelle, a commenté, hier, le cabinet de Marie-France Beaufils, sénatrice-maire de Saint-Pierre-des-Corps. A Saint-Pierre-des-Corps, où des habitants se sont mobilisés aux côtés des élus communistes et socialistes pour demander à plusieurs reprises sa libération, on se réjouit, et on envisage une action symbolique lundi, près de la mairie, où un grand portrait de Salah est affiché. » Salah Hamouri ferait, en effet, partie de la seconde vague de libération de prisonniers palestiniens et rejoindrait sa famille dimanche à Jérusalem-Est. Il était détenu depuis plus de six ans dans une prison israélienne après avoir été condamné, sans preuve, d'avoir eu l'intention de commettre un attentat contre un rabbin.

Source NR

 

PARENTS, ENSEIGNANTS, ANIMATEURS, CITOYENS intéressés par les questions de l'éducation et de la formation

le Vendredi 25 novembre à 18h30 Bibliothèque Viala-Stalingrad 244, avenue Stalingrad à St Pierre-des-Corps

Les enseignants communistes de St Pierre-des-Corps vous invitent à un échange autour des questions "Qu'est ce qui a changé dans l'école? Pourquoi? Quels sont les enjeux? A quelles conditions, l'école peut-elle faire réussir nos enfants?"

Venez nombreux et sans hésitations. Un buffet froid clôturera la soirée. MERCI de confirmer votre présence auprès d'un communiste de votre entourage. Vous pouvez aussi relayer cette invitation autour de vous

 

INVITATION RENCONTRE MARTINE BELNOUE

INVITATION.jpg

 

L’Humain d’abord

C’est cette exigence que nous avons essayé de faire vivre ce mercredi 26 octobre 2011, jour peu glorieux où un huissier, un commissaire de police sont arrivés accompagnés d’un serrurier et d’un camion de déménagement pour procéder à l’expulsion d’une famille de St Pierre-des-Corps.

Depuis la veille, les élus et les services municipaux essayaient de convaincre qu’il fallait arrêter la procédure pour permettre un travail avec la famille et un relogement prenant mieux en compte la réalité de leur vie.

Une vingtaine d’habitants de St Pierre, avertis de l’expulsion, sont venus apporter leur soutien et dire qu’en 2011 il est inexcusable qu’on procède à des expulsions locatives, mettant à la rue une maman et sa fille dans la détresse.

Pendant 2 heures, nous avons parlementé, négocié avec l’huissier, le commissaire, les services préfectoraux et le directeur de cabinet du préfet.

Rien n’y a fait, les ordres émanant du bailleur étant sans appel : il faut poursuivre la procédure ! La seule avancée a été de ne pas mettre les meubles dans un garde-meuble, dont la famille aurait dû en plus payer la location.

Pourtant la dette locative venait d’être effacée dans le cadre d’une Procédure de Rétablissement Personnel !

Que gagne-t-on à tant d’inhumanité ? A faire un exemple ? A faire réagir ?

Ce qui s’est passé aujourd’hui montre que déplacer les problèmes ne les règle pas, que le traitement administratif des dossiers fait fi de la réalité de vie des familles.

On nous parlait de troubles de voisinage : nous ne les avons pas vus !

Mais nous avons rencontré une dame de 46 ans sous traitement médical, qui ne comprenait pas ce qui lui arrivait, pensant, au vu des courriers reçus, qu’elle avait un an devant elle pour trouver une solution de logement correspondant mieux à son mode de vie et à son attachement aux animaux.

Nous avons trouvé une jeune fille de 19 ans, en vacances scolaires, qui soutenait de façon très digne sa maman.

Nous avons trouvé un appartement qui ne montrait aucun signe de richesses.

Nous avons été confrontés à la rigidité des procédures sans appel où chacun reste enfermé dans son rôle, ne pouvant prendre aucune décision !

L’Humain d’abord, c’est pourtant possible ! Si on le veut bien ! C’est ce que nous continuerons à dire tous ensemble. C’est tout le sens de nos propositions pour les élections de 2012 : mettre en place un plan d’urgence pour le logement, interdire les expulsions locatives, garantir pour chacun le droit au maintien dans son logement, revaloriser l’APL, créer un service public national et décentralisé du logement, de l’habitat et de la ville.

 

Manifestation écoles du 27 septembre aux côtés des enseignants et des parents


Manif pour école du 27 09 2011à Tours par PCF37
 

VENTE SOLIDAIRE du 2 septembre 2011 Initiative du PCF 37, du MODEF et du Secours Populaire


vente solidaire en Indre et Loire 02 09 2011 par PCF37
 

Jour de Loire

J'y étais hier soir, sur l'ïle de la Métairie entre St Pierre des Corps et La Ville-aux-Dames. C'est un évènement festif à découvrir en famille sans aucune hésitation. Poésie et féérie, ambiance de fête de village sont au rendez-vous. http://www.cg37.fr/jour-de-loire/

 

A St Pierre-des-Corps, un 14 juillet

Sous le signe de la bonne humeur et de la convivialité , mais aussi un 14 juillet qui rappelle le sens des services publics et l'importance de ne pas se laisser faire! L3  Pompiers et employés municipaux à l honneur

 

VISITE MINISTERIELLE AU COEUR DE LA RABATERIE


http://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/ACTUALITE/Politique/Visite-ministerielle-au-coeur-de-la-Rabaterie
(Source : NR37)
 

Congré départemental du PCF


congrès PCF37 par PCF37
 

Comité de ligne A VENIR...

COMITES DES LIGNES M et S

Vous êtes tous invités à participer au Comité des LIGNES M & S

Le JEUDI 5 MAI 2011 à NEUILLE PONT PIERRE (Centre Culturel-Place du mail) à 18h30

Animé par Martine BELNOUE, Vice Présidente du Conseil général, ce comité de ligne a pour objet le dialogue entre les usagers, le Conseil général et les exploitants du réseau Touraine Fil Vert.

L'objectif est de vous informer sur les lignes et leur évolution, mais aussi de vous écouter pour mieux adapter l'offre de transport.

 

INVITATION ECHANGE SUR ACTION CONSEIL GENERAL

Le mercredi 18 mai

à 18h salle du rez-de-chaussée de la Médaille je vous invite à une réunion pour échanger sur l'action du conseil général

 

Denise Hamouri à St Pierre des Corps le jeudi 21 avril

salah_hamouri.jpg Denise Hamouri, mère de Salah Hamouri, sera à Saint-Pierre le jeudi 21 avril.

A cette occasion, une conférence-débat, ouverte à tous, se tiendra à 18h30 au centre culturel avenue de la République.

Denise Hamouri sera accompagnée de Jean-Claude Lefort, président de l’association France-Palestine et coordinateur du Comité de soutien à Salah Hamouri.

Salah Hamouri, étudiant franco-palestinien, est détenu depuis le 13 mars 2005 dans une prison en Israël. La ville de Saint-Pierre a adopté le 6 avril 2009 un vœu demandant au président de la République d’agir en urgence pour sa libération.

Centre culturel de Saint-Pierre 37 bis avenue de la République Jeudi 21 avril à 18h30

 

Communiqué de presse

Communiqué de presse 2ème tour des élections cantonales Fédération d'Indre-et-Loire

La Fédération d’Indre-et-Loire du PCF se félicite des résultats des forces de gauche sur le département.

La majorité départementale de gauche sort renforcée de ce scrutin, les tourangeaux confirment ainsi leur volonté d’avoir un département ancré à gauche. Il s’agit d’une défaite des candidats de la droite et plus particulièrement de la majorité présidentielle.

Le Front de Gauche contribue à cette victoire avec l’élection du candidat divers gauche Jacky Charbonnier sur le canton de Montrésor.

L'abstention massive est la manifestation d’un écart grandissant entre les aspirations de citoyen-nes et les réponses apportées globalement par les partis politiques. Beaucoup de nos concitoyens expriment ainsi leur rejet du système et des injustices sociales. Il s’agit bien d'une crise démocratique très profonde sur fond de crise sociale. Elle nous conforte à proposer un changement profond de la République sur des bases démocratiques et sociales.

Si la droite et sa politique sont sanctionnées, la question d'une alternative crédible à gauche reste donc posée. Elle ne pourra voir le jour qu’en répondant aux aspirations des classes populaires.

C’est pourquoi, fort de ces résultats, le PCF avec le Front de gauche entend amplifier la démarche politique initiée.

Il va consacrer toute son énergie à mobiliser les salarié-es qui n'en peuvent plus de la politique gouvernementale, à soutenir leurs luttes.

Il participera à la journée d’action du 2 avril pour sauvegarder et promouvoir la santé publique à 14h30 devant l’Hôpital Bretonneau puis place Jean Jaurès à 15h00.

Tours, le 28 mars 2011

Fédération du PCF d'Indre-et-Loire

02 47 61 27 99

06 82 83 65 41

35, rue Bretonneau BP 5805

37058 TOURS Cedex

 

Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique

Lors de la Commission Permanente de ce vendredi 18 mars, un rapport sur le financement des travaux de la Ligne à Grande Vitesse – Sud Europe Atlantique (LGV-SEA) était présenté devant les élus régionaux proposant le financement de la part de la région à hauteur de 16,5 millions d’euros.

Jean-Michel Bodin, qui intervenait pour le groupe, a exprimé son appréciation sur le sujet.

Il a d’abord rappelé les exigences et les revendications des associations et des élus locaux sur les impacts environnementaux de cette ligne.

Expliquant qu’il n’était pas opposé à la réalisation de cette ligne, l’élu a rappelé que le TGV ne devait pas faire oublier les lignes classiques pour lesquelles la participation de la Région est importante.

Il a dénoncé le désengagement financier de l’Etat qui obligerait du coup les collectivités à financer cette ligne. Alors que la Région est engagée fortement dans le cadre du CPER, il n’en est pas de même pour l’Etat.

Pour faire acter la participation de la Région, l’Etat procède à un chantage, celui de réaliser le Passage à Niveau 3 Bis sur la ligne Chartres-Orléans, pourtant la compétence de l’Etat.

Par ailleurs, la participation de la Région vient compléter le processus de financement engagé avec Vinci. Ce groupe va aussi être en responsabilité de construire la ligne et de l’exploiter. Avec ce Partenariat Public-Privé (PPP), il s’agit d’une « première » en France.

Sur un total de 6,7 milliards d’euros de chantier, les collectivités et l’Etat vont prendre 50% du financement. Vinci va mettre 750 millions d’euros et empruntera 2,5 milliards d’euros garantis à 80% par l’Etat. Ainsi, Vinci se verra financer une ligne sans mettre trop d’argent de sa poche. Il s’agit bien de « collectiviser les pertes et privatiser les profits ».

L’autre raison expliquée par l’élu se rapporte à l’exploitation de la ligne où les pouvoirs publics n’auront aucune prise. Le concessionnaire pourra décider de l’évolution des péages qui aura des effets sur les prix des billets voyageurs.

A partir de ces éléments, Jean-Michel Bodin a fait part de l’opposition du Groupe Communiste – Front de Gauche. Les Groupes PS et UMP ont voté pour. Le FN s’est abstenu. Le Groupe Europe-Ecologie – Les Verts, après avoir proposé un amendement demandant qu’une « pression » soit exercée sur l’Etat pour obtenir la prise en compte des problèmes environnementaux, a voté pour.

 

Pose de la 1ère pierre de l'ensemble Alexandre CHEM

En présence de l'architecte Paul CHEMETOV Vendredi 4 Février 2011 Image1.jpg

 

AEG Power Solutions : aucune retombée du pôle de compétitivité

Suite aux difficultés de l’entreprise AEG Power Solutions de Chambray, j’ai interpelé la présidente du conseil général pour savoir si cette entreprise avait pu bénéficier de la dynamique du pôle de compétitivité S2E2 autour de STMicroélectronics. Les objectifs de ce pôle sont de développer des compétences complémentaires et de haut niveau dans les domaines de l’énergie électrique, de soutenir les projets de recherche susceptibles d’avoir des retombées reconnues et quantifiées sur le territoire régional.

Etonnant ! Car si les activités de cette unité étaient bien au coeur des problématiques du pôle, elle n'a en fait participé à aucun projet de recherche dans le cadre de ce pôle. Et depuis un an,

AEG a demandé à ne plus faire partie du pôle, se dédiant essentiellement à la production.

Il serait intéressant de savoir quelle est la part de la politique de l’entreprise dans cette rupture et quelle responsabilité porte le pôle lui-même.

Cette situation rend pertinentes mes interrogations et mes propositions pour ce qui concerne l’attribution de fonds publics aux entreprises.

Car si j’ai soutenu les pôles de compétitivité, actant la volonté de créer des synergies entre recherche/formation/ entreprises, j’ai par ailleurs régulièrement souhaité avoir un bilan précis de ces pôles et savoir s’ils avaient pu rejaillir sur les petites et moyennes entreprises locales, et où étaient exploités les brevets issus de ce pôle.

J’ai ainsi fait la proposition de créer une commission de contrôle de l’utilisation des fonds publics, intégrant les partenaires sociaux.

La situation de AEG Power solutions m’amène à m’interroger sur la poursuite de mon soutien aux différents pôles de compétitivité présentés si ce contrôle n’était pas mis en place effectivement.

On est loin des objectifs affichés par la droite d’aides financières aux entreprises pour sauvegarder les emplois. Dans ce cas précis, la dynamique attendue n’a pas fonctionné !

Martine Belnoue

Vice-Présidente du Conseil Général

 

REFORME DES TERRITOIRES, VENEZ ECHANGER...

L'association des élus communistes et républicains d'Indre et Loire ADECR 37 vous propose de venir échanger sur la réforme des territoires



Mardi 15/02 20h00 Beaulieu les Loches

Mardi 22/02 20h00 Tours salle Anatole France

Mercredi 23/02 20h00 St Antoine du Rocher Mairie

en présence de

Marie-France BEAUFILS

Jean-Michel BODIN

Martine BELNOUE

 

Salah Hamouri

salah_hamouri.jpg Le sommet de l’odieux est atteint

par Jean-Claude Lefort

En réponse à notre interpellation concernant l’absence d’action des autorités françaises pour obtenir la libération de Salah Hamouri, la ministre des Affaire étrangères nous écrivait le 5 janvier dernier que : « Il n’appartient pas aux autorités françaises d’intervenir ou même de commenter les procédures judiciaires d’un Etat souverain ».

Nous dénoncions aussitôt cette affirmation mensongère puisque aussi bien en Iran, au Mexique ou ailleurs, les « autorités françaises » intervenaient de manière publique en faveur de compatriotes emprisonnés. Sauf dans un seul cas : pour Salah Hamouri.

Ce jour nous apprenons que, suite au rejet du recours en cassation de la justice mexicaine de notre compatriote Florence Cassez, la ministre évoque – et répète sur les médias audiovisuels – que cette décision constituait « un déni de justice qui aura des conséquences sur les relations entre la France et le Mexique ». L’Ambassadeur du Mexique est convoqué sur le champ au Quai d’Orsay à 11 heures et le Président de la République fait savoir qu’il recevra la famille de Florence Cassez la semaine prochaine. La ministre fait savoir qu’le boycottera « L’année du Mexique » en France.

Nous ne connaissons pas le dossier de Florence Cassez, et bien évidement nous lui souhaitons le meilleur. Mais la preuve est une nouvelle fois faite que pour Salah Hamouri rien de tel n’est mis en œuvre.

Le cas de Salah est particulièrement clair : il n’a tué personne, enlevé personne, attenté aux jours de personne. Le « jugement » parle d’une simple « intention » qu’il aurait eue. Et depuis plus de 6 ans il est en prison, condamné à 7 ans de prison par un Tribunal militaire d’occupation israélien. Et les autorités françaises « n’interviennent pas ni ne commentent ».

Le sommet de l’odieux est atteint. Pour les autorités françaises on ne touche pas à Israël quoi que fasse cet Etat. Un Français est en prison injustement ? Et alors ! Qu’il y reste ! L’envie de vomir nous prend. Quelle honte. Quel mépris pour les droits de l’homme. Quel alignement mortel sur une Force occupante.

Salah : nous sommes toujours là ! Et plus que jamais nous exigeons ta liberté ! C’est bien clair désormais que, et depuis le début, le droit et la justice sont de notre côté !

- page 2 de 6 -

 
Blog des blogs